VOTRE
COMPTE
A VIE
Chercher

MERCEDES-BENZ 220 , 1952 , Convartible.

CHF73000
Catégorie
AUTO
Marque
Mercedes
Modèle
C 220
Type de carburant
-
Transmission
Manuel
Kilométrage
1
Année
1952
Corps
Convartible
Canton
Genève
Couleur extérieure
Gris
Couleur intérieure
-
Expertisée :
Yes

CLAUDE. K.

1217 Genève
Mobile : 0794333100
Téléphone :
Site Internet :

MERCEDES-BENZ 220 , 1952 , Convartible

Véhicule de première main non restauré en état d’origine.Parfait état de marchePart toutes distances.
Financement dès CHF 1’333 / mois.

De même que la grande série 300 a gagné un surnom pour devenir «Adenauer», le niveau d’entrée Mercedes-Benz 180-220 est devenu le Ponton. Si cela semble un peu vague en tant que référence, cela signifie ponton en allemand, et se réfère au sous-châssis de suspension en forme de pont.

Les 180 et 190 étaient à quatre cylindres et, une fois qu’ils avaient reçu le nouveau moteur à cames en tête pour remplacer l’ancienne valve latérale d’avant guerre dans les modèles de lancement, le Ponton est apparu comme une gamme de voitures très compétente. Aucun n’était particulièrement étincelant en termes de performances, en particulier le diesel diesel 180D insuffisant. Les 220 plus grands ont un empattement plus long et ont été alimentés par des moteurs à six cylindres – et par conséquent, parce qu’ils étaient tellement mieux de conduire, ils valent maintenant plus.

Mais tout comme l’Adenauer était offert sous différentes formes, tout comme le Ponton. Le plus souhaitable (aujourd’hui spécialement) était le 220S et SE Cabriolet, qui présentait une carrosserie beaucoup plus jolie basée sur un plancher plus court. Le 220S a été alimenté par un moteur à six cylindres à 100bhp avec des carburateurs Solex jumelés, mais il a ensuite été rejoint par le 220SE en 1958. Comme pour toutes les Mercedes-Benzes suivantes, le «E» représentait Einspritz allemand pour l’injection de carburant. Le 220SE était 20bhp plus puissant et a été vendu neuf à une belle premium – et tel était son attrait, qu’il restait en production un an plus longtemps que le salon.

Le Coupé fut le dernier Ponton à lancer. Il est apparu sur le marché un an après le salon et Cabriolet, et était effectivement identique à la voiture ouverte à deux portes en dehors du toit fixe et des châssis verticaux plutôt que inclinés pour l’arrière de la fenêtre latérale. Le Coupe était un quatre-places complet, avec une excellente tête et une jambe tout autour.

Construit à partir des meilleurs matériaux, mais avant l’ère de la protection contre la rouille, tant de personnes auraient souffert de la corrosion, même si elles ont été garées toute leur vie. Tous sont assez rares chez RHD, le Cabriolet en particulier.

MERCEDES-BENZ 220 , 1952 , Convartible